Des jeunes suisses à l’ONU

par | 26 Juin, 2021 | Monde

Pour la première fois, une délégation d’enfants âgés de 11 et 17 a défendu les droits des enfants suisses devant le comité des droits de l'enfant à Genève. Tous les cinq ans, la suisse est examinée devant ce comité des Nations Unies. Il vérifie l’application de la Convention Relative aux Droits de l’Enfant au sein du pays. Ils rédigent un rapport qui explique la situation des enfants au sein de la confédération. Ils soulignent notamment le besoin d’éduquer les parents pour que ceux-ci peuvent mieux instruire leurs enfants.

Qu’est-ce-que c’est que la convention relative aux droits de l’enfant ?

Crée en 1989, elle regroupe, en 54 articles les droits fondamentaux de tout enfant. Chaque pays qui lui donne sa signature, doit appliquer le règlement dans leur pays.

En fait, plus qu’un rapport est rendu, le premier est conçu par un lobby d’ ONG dont le travail consiste à scanner le pays et à identifier les lacunes dans la bienséance de certains enfants dans le pays. Depuis cette année, un deuxième rapport est rendu par une délégation d’adolescents représentant les jeunes suisses. Tous les deux sont examinés par le comité des droits de l’enfant à l’ONU, ce dernier fait alors des recommandations pour les cinq prochaines années au gouvernement du pays en révision. Voir le schéma ci-dessous, qui explique l’ordre des événements en plus de détail.

Comment les enfants du groupe ont étés selectionnés

Cette tâche est revenue au réseau suisse des droits de l’enfant qui a sélectionné dix des cinq-cents jeunes qui ont postulé. Les critères de décision étaient les suivants :

  • Pertinence des raisons pour lesquelles l’enfant voulait participer au projet (les enfants devaient préalablement rédiger un rapport exprimant les raisons de leur motivation).
  • Âgé entre 11 et 17ans
  • Avoir préalablement pris part à un atelier traitant sur les droits de l’enfant, notamment à la session des jeunes.
  • Les candidats furent aussi choisis selon leur lieu d’habitation géographique en Suisse, pour ainsi pouvoir mieux diversifier les points de vue de la nation.

Que relèvent le groupe de jeunes et les ONG ?

Pendant leur séjour de deux jours à Genève, le groupe a avancé plusieurs thèmes dans lesquels ils souhaiteraient voir des changements engagés par la confédération dans les prochaines années. Trois de ces derniers sont mentionnés ci-dessous :

  • Éduquer les parents à être de meilleurs exemples pour leurs enfants. Ces derniers apprennent beaucoup d’eux, c’est critique qu’ils sortent de leur adolescence avec de bonnes valeurs morales qui vont leurs permettre de trouver un raison plus tard dans leur vie. C’est un bagage essentiel. L’idée serait d’instruire les parents à travers de cours d’éducation annuels ou en diffusant des resources dans les médias. Pour davantage protéger les enfants, il faut instruire les parents.
  • Par ailleurs, ils on cité le besoin de mieux connaître les droits que nous disposons comme enfants. Proposer des workshops à l’école sous forme de cours facultatifs qui exposent les élèves à la Commission Relative aux Droits de l’Enfant (CRDE) est une alternative suggérée.
  • Ils ont également mis l’accent sur certains problèmes à l’école, ils trouvent qu’il y a trop de sujets qui sont cachés derrière des tabous. Ils disent qu’il y a des élèves qui aimeraient par exemple parler de religion mais sont rapidement arrêtés par les enseignants alors que cette branche existait auparavant au college. Souvent c’est en parlant de ces sujets souvent évités que commence un nouveau degré d’apprentissage, les élèves et les maîtres sont petit à petit poussés hors de la zone de comfort, c’est là que se construit l’unité de classe et que les relations enseignants-élèves se renforcent. Une unique atmosphère de classe.

Nous comprenons ainsi davantage l’application des droits de l’enfant en Suisse et le rôle qu’ils jouent dans le coeur de tout enfant. Qu’en pensez-vous? Est-ce-que ce sont les bons terms qui ont étés avancés à L’ONU, ou aurait il fallut prioritiser d’autres besoins plus importants? N’hésitez pas à utiliser le section de commentaire en bas.